Les courses de Décembre

Dans cette période, il y a les courses de Noël (que j’abhorre), il y a aussi la course après le temps qui va crescendo de septembre à décembre, les travaux des étudiants, les cours auprès de différents publics, les mémoires à lire, les e-mails dont le flot ne tarit jamais (sauf, un peu, entre 12h30 et 13h30, et entre le 20 décembre et le 2 janvier). Et puis il y a les courses (à pied) de Décembre.
Demain, je participerai à la Saintélyon, avec mon acolyte de corrida ainsi qu’une poignée de fondus.
Cette course très particulière (69 km entre Saint-Etienne et Lyon, à courir dans la nuit de samedi à dimanche, en solo ou en relais) prend cette année une saveur particulière. En effet, il y aura les ingrédients habituels (course de nuit, départs échelonnés entre minuit et 2h30 du matin, coureurs avec lampe frontale obligatoire, sentiers de forêt et chemins de campagne), mais aussi… la neige et le froid. Je joins les photos des sentiers de la Saintélyon tels qu’ils ont été arpentés par les organisateurs hier :

Bref, que du bonheur, une nuit blanche, mais blanche…

Cette entrée a été publiée dans Courir. Placez un signet sur le permalien.

One Response to Les courses de Décembre

  1. Claudio dit :

    Fondus ? C’est le mot. Décider d’y participer c’est déjà héroïque.
    Je vous souhaite bien du courage.
    Pour ce mois de décembre je me contenterai d’un petit 10 kms très sympathique : La Cursa di Natale de Monaco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.