Théorie du kO(ctet)

« Computers have enabled people to make more mistakes faster than almost any invention in history, with the possible exception of tequila and hand guns€

« L’informatique permet aux gens de faire s’enchaîner les erreurs plus rapidement qu’aucune autre invention, à l’exception peut-être de la Tequila et des armes à feu »

Cela m’amuse, parce que je ne suis pas spécialement un béotien, cela fait plus d’un demi-siècle que je m’intéresse à l’informatique. A l’époque, un kilo-octet (kO), ça valait très cher. Mais ce qui m’amuse (et je m’inclus dedans, que dis-je, j’en suis l’exemple vivant), c’est que l’on n’a jamais autant collecté de données (regardez le poids de vos photos numériques) et pourtant, on n’a pas développé de réflexes pour la sauvegarde.
Quand grand-maman perdait l’album de famille à cause d’un incendie, c’est sûr, elle pleurait. Mais les incendies étaient rares.
Aujourd’hui, petit fiston a 72 000 contacts sur MSN, son père a 30 gigas de photos, et le dodécuple en musique, et il suffit d’un petit clic de souris pour tout détruire. Bon, j’exagère, il faut DEUX clics, car il faut confirmer la destruction. Mais en ces temps de zapping, le message de confirmation devient lancinant, on clique par réflexe.
Et après on pleure, ben oui.

Cette entrée a été publiée dans Citations. Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Théorie du kO(ctet)

  1. mamz"elle dit :

    béotien , non, mais marseillais peut-être?
    "cela fait plus d’un demi-siècle que je m’intéresse à l’informatique"
    tsst tsst …z"êtes qu’un quadra qu’a mis Ko son pc
    (bravo pour le titre!)

  2. Docthib dit :

    Ah ben voilà, à rédiger avec des mouflles… il fallait lire « plus d’un quart de siècle », bien sûr… merci pour votre sagacité perspicace !

  3. Toutes mes excuses à Kate avec sa référence « timely », comme disent les rosbifs, à Attila. Une erreur de manip (décidément, ce thibillet attire la malédiction des pharaons) a supprimé son commentaire… Si Kate daigne reposter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.