Ma télévision

Je suis en vacances, donc je travaille, mais je travaille sur des projets personnels.
J’ai un lieu de prédilection, une brasserie wifi avec terrasse à 10 minutes à pied de chez moi. Ils me connaissent bien maintenant : le pourboire récurrent est la meilleure manière de se faire connaître, et le retour sur investissement est incomparable en terme de qualité de vie.
De ce rade, je domine le monde.

  • Je me connecte quand je le veux, mais avec discipline (j’essaie d’éviter le zapping compulsif)
  • J’écoute ma musique sur mon Mac, pour contrer la soupe télévisée diffusée en continu, je suis dans une bulle musicale personnelle
  • Enfin, et surtout, je vois le monde qui bouge autour de moi.

Je suis toujours face à une baie vitrée, c’est ma télévision sur le monde : qu’il pleuve de la nuit noire sur les pavés, que le soleil bécote les façades, je vois tout, je profite de tout. Des petites filles de 3 ans avec des couettes et des petites robes ; des retraités à casquette ; des jeunes grand-mères avec leurs poussettes de courses. Et à l’intérieur, le nain qui vient boire ses demis tous les jours ; des mafieux gominés qui croient avoir l’air respectable ; des lycéennes délurées avec des iPhones ; des petites veuves chenues dont la distraction du jour est de venir boire un chocolat chaud.
Je suis chez moi.

Cette entrée a été publiée dans Perso. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.