La quête ultime du logiciel de ToDo : 2 – analyse de l’existant

060810shameCreative Commons License photo credit: Dan4th

[edit du 30-10-2013 : cet article était publié sur mon blog de développement personnel (Devperso.fr), je l’ai rapatrié désormais dans la rubrique « productivité » de blogthib.com – un edit de ce type signalera de tels articles]

Je continue ici ma quête ultime du logiciel de ToDo, avec 5 critères énoncés dans le premier billet de la série : ce logiciel doit être Simple, Rapide, Classable, Portable et Versatile.

En suivant ma ligne de réflexion du dernier billet, j’ai donc tapé « online task tag » dans Google. Coup de chance, dès le deuxième résultat, je suis tombé sur une liste d’applications en ligne qui proposaient ce type de service. Mais ce n’était qu’une liste. Heureusement, dans les commentaires, un lecteur mentionnait sa propre liste de 23 applications, avec l’avantage d’une description et d’une critique.

C’était mieux que rien, mais ça n’était pas encore idéal. J’ai donc profité de mon entorse qui m’immobilisait pour tester les 23 applications. Ce qui veut dire notamment que j’ai donné 23 fois mon adresse e-mail (et ces 23, par la magie de la multiplication des spams, va me valoir mon pesant de courriers non sollicités, je le sens…)

Je ne vais pas vous faire une analyse détaillée des 23 applications, car ce n’est pas le propos. Je vous livre déjà un résumé de mes découvertes :

  1. De toutes les applications, une seule correspond à peu près à ce que je cherchais, c’est HiveMinder. Je reviendrai dessus un peu plus tard, je voudrais d’abord développer pourquoi les 22 autres ne m’allaient pas.
  2. Sur les 23 applications, on peut grossièrement établir deux catégories : les Trop Simples, et les Trop Compliquées. Et aucun moyen terme du genre « super simple, super intuitif, mais avec quelques fonctions quand même ».

Je vais donner quelques exemples de trop simples :

  • Une application qui ne permet pas de rentrer 3 tâches en une seule fois est trop simple. S’il faut rentrer la première tâche, appuyer sur Save et attendre qu’elle s’affiche pour appuyer sur New task et rentrer une deuxième tâche, ce n’est pas Rapide. Remember The Milk, par exemple, qui est présenté comme l’application la plus répandue, ne permet pas de faire ça.
  • Une application qui ne permet pas de tagger rapidement une tâche n’est pas Versatile. Remember The Milk, itou, ne permet pas de faire ça.

Ces critiques s’adressent à la majorité des applications. Certes, elles sont nombreuses à proposer des « date due » ou des catégorisations par projet, mais ma conception, c’est qu’une tâche ne doit pas demander plus de 10 secondes, tout compris, pour être notée. Sinon, on passe son temps à noter et à gérer le classement des tâches plutôt qu’à les faire.

Les Trop Compliquées : elles sont géniales, elles permettent d’affecter les tâches à différentes personnes, par projet, par date, par priorité. C’est super, mais uniquement pour une gestion de projet complexe qui concerne plusieurs personnes réparties sur plusieurs lieux géographiques. C’est donc loin de ma conception GTD mono-personnelle de la liste de tâches. Un exemple de Trop Compliquée (pour moi) : MyQuire.

Ce qui était étonnant, c’est l’absence très régulière des tags dans les applis. Pourtant, le tag, c’est ce qui permet de noter toutes les catégories. Si je dis « il faut que j’appelle demain Sprütz pour le projet Spratz », la manière la plus géniale de noter ça, c’est

– appel sprütz @appel @demain @spratz

Si je demande le tag Spratz, j’aurai tout ce qui concerne le projet Spratz. si je clique sur Appel, j’aurai tous les appels que je dois passer. Si je clique sur Demain… vous comprenez. En bref, l’avantage des tags, c’est qu’ils n’imposent aucun système à l’utilisateur, c’est lui qui, par le choix de ses tags, va s’organiser lui-même son système.

HiveMinder permet de noter plusieurs tâches en une fois (fenêtre Brain Dump à gauche), et propose ce type de tags directement dans le texte des notes. Après, d’un clic sur un tag, on obtient toutes les tâches qui ont ce tag.

C’est parfait, mais ce n’est pourtant pas le système que j’ai retenu.

Mais on progresse.

La suite bientôt…

Cette entrée a été publiée dans GTD, Productivité, To-Do, travail and taguée , , , , . Placez un signet sur le permalien.

8 Responses to La quête ultime du logiciel de ToDo : 2 – analyse de l’existant

  1. infofiltrage dit :

    Salut,

    j’aime bien l’esprit de « What Next »
    http://whatsnextapp.com/
    avec sa page « Focus » et son interface web via : http://localhost:3300
    Au début, j’étais un peu froid avec les techniques SQLite et Ruby, mais c’est assez bien réussi dans l’ensemble.

    J’ai aussi essayé un GTD sous Tiddly, super pour les courtes journées.
    Je pense qu’idéalement, il faudrait aussi introduire un critère sur la technique utilisée. D’ailleurs, si je trouvais un GTD utilisant ExtJS/PHP/MySQL en OpenSource, je serai comblé
    😉

  2. CT dit :

    Infofiltrage, tu es un geek, ou je ne m’y connais pas 😉
    (dans ma bouche, c’est un compliment)
    Etant padawan geek moi-même, j’essaie d’éviter de tomber sur cette pente fatale, donc je cherche la simplicité. La portabilité. La rapidité. J’en reparlerai, j’ai découvert des choses merveilleuses dans l’UTF 8 🙂

  3. Alex dit :

    En fait, Remember The Milk est plus puissant qu’il n’y parait, mais il demande un peu de prise en main.

    Par exemple, concernant le problème de la difficulté à ajouter une tâche, il y a un raccourci clavier très commode (la touche t) pour saisir à tout moment une nouvelle tache et vider son cerveau.

    « t » tache un « ENTER » « t » tache deux « ENTER » et hop voila deux taches de créer.

    Pour moi, la killer app de Remember The Milk est son plug-in pour Gmail. J’aime avoir mon enrironnement GTD intégré à mon email (même si je ne l’utilise pas toujours depuis Gmail).

    Sinon, pour un gestionnaire de projet qui a besoin de quelque chose d’un peu plus poussé, j’aime beaucoup Vitalist que j’ai eu utilisé un temps.

  4. ct dit :

    Je pense que tu dois connaitre todolist de Abstractspoon:
    http://www.codeproject.com/KB/applications/todolist2.aspx

    Après avoir recherché et testé des dizaines de logiciels de todo, je suis resté sur celui-ci. Je l’utilise tous les jours et ce que j’aime bien c’est sa modularité:
    Tu peux l’utiliser de manière très simple pour noter les taches a faire, leur imbrication , priorité, et date de fin

    Et il peut aussi être utilisé de manière plus sophistiquée avec des partages en ligne des droits etc.

  5. Eric dit :

    Bonjour,

    Avez vous perseveré dans votre recherche du logiciel de todo idéal ? Je cherche toujours … J’ai les mêmes critères que vous, je serais donc curieux de savoir lequel vous utilisez en ce moment !

    Merci,

    Eric

  6. CT dit :

    Ayé, Eric, la 3ème partie est postée ! Espérons que la 4ème partie ne prendra pas 2 ans de plus 😉

  7. mGSD dit :

    Perso ça fait quelques années que j’ai trouvé mon bonheur, avec mGSD (ex MonkeyGTD.)

    C’est basé sur Tiddlywiki, et c’est très puissant (par contre ça demande un peu plus de 5 minutes pour jouer avec et en comprendre toutes les possibilités.)

    Ça se présente sous forme d’un fichier html comportant son propre code javascript. On peut le trimbaler avec soi, le mettre sur dropbox, ou encore y accéder en ligne sur tiddlyspot.com.

    On peut saisir à toute vitesse ses tâches. Ils y a des fonctions permettant de faire sa revue hebdo rapidement (ex : liste des projets ne comportant pas de « next action »…)

    En plus c’est gratuit.

  8. CT dit :

    Hello mGSD,
    ça ressemble un peu à TaskoDone, en plus compliqué… mais probablement plus puissant.
    A+
    CT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.