Magnolia Express – 3ème Partie – # 23

ça marche (?)
 
Au fil des réparations, j’avais acquis un petit coup de main, j’y arrivais désormais assez rapidement. D’ailleurs, ça amusait aussi Aline, elle cherchait des variations sur la-phrase-contenant-les-vingt-six-lettres-de-l’alphabet. J’arrivai avec la dernière machine alors qu’Aline testait encore la précédente.

– Tu n’as pas fini ?
– … Non, dit-elle sans relever la tête.

J’attendis un moment, debout à tenir la dernière machine, tandis qu’Aline tapait régulièrement, allait à la ligne (gling !), puis continuait à taper, retournait à la ligne (gling), puis un nouveau gling, et encore gling … et gling encore …

– Tu n’as pas tapé les 26 lettres ?
– Si, dit-elle, les yeux fixés sur son papier.

J’hésitai. Pour la première fois depuis que nous nous connaissions, j’avais l’impression de la gêner, debout sur le seuil de cette porte, une machine sur les bras. J’essayai malgré tout :

– Alors la machine est testée, tu peux …
– Non, pas encore, dit-elle.

Je me tus.

Je n’ai pas fini, dit-elle.
 
Quand tu ne comprends pas, inutile de t’échiner. Marche un peu sous la nuit, essaie juste de mettre un pied devant l’autre. Je quittai la cabane, et tandis que je m’éloignai, le tic-tic-tic de sa machine me suivait m’enveloppait m’inquiétait.

Creative Commons License
Roman, publié progressivement, sous un contrat Creative Commons. Et aussi sous licence Touchatougiciel.

Le roman, dans l’ordre, est
.

Cette entrée a été publiée dans Magnolia. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.