Magnolia Express – 3ème partie – #10

Dîner des Grands de ce Monde
 
On était assis autour d’une pltrée où l’on reconnaissait des oeufs, des pommes de terre avec du lard et du bacon, des tomates, quelques poivrons, quelques épices. Conrad avait passé un tablier rose sur lequel on pouvait lire « Embrassez la cuisinière », et il avait oublié de l’enlever en passant à table. Je l’affirme, dîner dans un navire immobile face à un plantigrade revêtu d’un tablier rose à volants était une expérience qui méritait à elle seule tout ce voyage.

– Qu’est-ce que tu regardes, Aline ?
– Tu me fais penser à une danseuse de french cancan dans un saloon.
– … ? … Bon sang de bois, j’avais oublié ce fichu tablier !

Nous étions assis autour de la table à cartes, j’avais mon assiette posée sur le Pérou, Conrad était du côté du cercle arctique, Eileen était en Norvège et toi tu pataugeais non loin du Cap Vert. Vieux Bill régnait sur l’Australie, en bout de table.
ça n’était que justice.

Creative Commons License
Roman, publié progressivement, sous un contrat Creative Commons. Et aussi sous licence Touchatougiciel.

Le roman, dans l’ordre, est
.

Cette entrée a été publiée dans Magnolia. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.