Magnolia Express – 3ème partie – #6

Vieux Bill Horseshoe (2)
 
Conrad avait garé son taxi sur le terre-plein devant, pendant que le vieux allait ranger le tracteur le long de la bicoque. A travers la clôture, on pouvait voir

des carcasses de voitures,
des réfrigérateurs,
une antenne radar,
une rangée de sièges fixés à une longue plaque de tôle,
deux baignoires en fonte,
des essieux,
des engrenages hauts comme un homme,
un petit avion sans ailes,
des miroirs avec des moulures dorées,
un fauteuil de dentiste.
Un vrai terrain de jeux, quoi.

Creative Commons License
Roman, publié progressivement, sous un contrat Creative Commons. Et aussi sous licence Touchatougiciel.

Le roman, dans l’ordre, est
.

Cette entrée a été publiée dans Magnolia. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Magnolia Express – 3ème partie – #6

  1. Atchoum dit :

    … et un raton laveur ?

    Juste un détail de pure forme : "des engrenages hauts comme un homme", me semble-t-il. Avec un "s".
    Je veux dire, ici, "haut" est utilisé comme adjectif, donc c’est comme si on avait dit, je ne sais pas, moi, des "roues de camion hautes comme un homme"… non ?

  2. Docthib dit :

    Argh ! Hop, un coup de tipp-ex numérique, et là maintenant : « comment, tu as mal lu, pauvre myope, il y est, l’Esse ! »
    Héhé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.