ça m'amuse

ça m’amuse, car je suis mon propre prisonnier.
Prisonnier de quantité de choses, je vous le résume, essentiellement prisonnier des engagements que j’ai pris vis-à-vis des autres.
Et ils ne s’en privent pas, les ragondins, pour réclamer leur dû.
Mais ce qu’ils croient être leur dû, c’est mon temps, c’est mon sang.
Etonnez-vous après que je travaille autant sur la productivité. Le but n’est certainement pas de trouver des trucs ultimes pour mieux gérer son temps : j’ai dépassé ce stade-là, qui nous confine au rang de bêtes. La vraie quête est celle de notre propre but dans la vie. Et y a du boulot.
Donc je ne poste pas, parce que ça n’est pas mûr.
Mais je progresse. Et je ne vous oublie pas, mes vampires 😉
(ou mes symbiotes, cf. la stratégie du champignon)

Cette entrée a été publiée dans Perso. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.