GTD – le vrai pitch, ou toute la méthode en 5 idées

Il y a maintenant 1 mois, je publiais le pitch sur la méthode Getting Things Done. Mon intention était – vraiment – de traiter les différents thibillets que je mentionnais.
Je ne l’ai pas fait, pour différentes raisons toutes aussi avouables, bien qu’un peu centrées sur ma personne (mais sur mon blog, franchement, vous vous attendiez à quoi d’autre ?). Je résume :

  1. Beaucoup de travail. D’ailleurs, les plus subtil(e)s observateurs/teuses auront noté un net ralentissement des thibillets. C’est pas que j’ai rien à dire, si vous saviez, c’est que je bosse, moi.
  2. La grève, les insomnies, qui m’ont crevé.
  3. Quelques échéances de boulot (cf. point 1.) qui m’ont pesé, d’un point de vue psychologique.
  4. Une crève que je traîne depuis 3 semaines, les collègues s’inquiètant de cette toux caverneuse qui franchit l’épaisseur des murs de mon bureau (pourtant tapissés d’une merdouille de pâte de liège peinte en une couleur qui devait être blanc en 1819 – date de la création de l’école).
  5. La liste des thibillets que j’avais prévus sur le sujet (cf. pitch) était chronologique, mais pas vendeuse : je voulais vous détailler ma démarche. Mais soyons clairs : vous vous en tapez, de mes erreurs et essais, vous voulez directement ce que j’ai trouvé et adopté à la fin. Dont acte.

Cela dit, puisque ça bossait, ça veut dire que ça bossait en appliquant la méthode GTD, et j’ai bien avancé.
J’en parlais autour de moi, encore hier soir, et hier soir, un gars m’a dit « Ah ouais, en gros, ta méthode, c’est « ranger son bureau », super, et y a quoi d’autre ? »
Je me suis dit « Docteur, » (c’est moi) « il faut que tu répondes à ce gars ».
Cette déconfiture oratoire m’a triggeré, et je me suis dit, y a pas, faut que je ponde un argu qui claque. A tel point que je vous livre le résumé de la méthode, ou l’apéritif, ce soir. C’est parti.

Target audience / Me too sympathy : Il y a quantité de personnes qui se disent « j’ai trop de choses à faire, j’ai beau faire des to-do listes interminables, je ne sais pas par quoi commencer ». Si vous n’êtes pas dans cette catégorie, ce qui suit ne vous intéressera pas, et ne sera pas utile. Sinon, lisez la suite.

La méthode GTD, résumée et traduite par moi (mais c’est David Allen qui a tout fait), correspond à 5 idées ou concepts :

  1. C’est une démarche générale, qui peut être appliquée à tous, mais c’est avant tout une démarche personnelle. On se retrouve sur des principes fondateurs, mais on peut les appliquer différemment. Ces principes sont – selon moi – les suivants :
  2. Il faut vider notre cerveau de toutes les pensées bourdonnantes, en notant tout.
  3. Il faut que ces notes soient capturées dans un système fiable, exhaustif, et motivant.
  4. Il faut que ce système contienne des rappels.
  5. Toute nouvelle entrée (appel tél, courrier, mail, notes à exploiter…) doit être traitée toujours avec la même démarche, qui est un guide de fonctionnement personnel (détails à venir).

Tout le reste, ce sont des détails de ces principes. Détails certes intéressants, puisqu’ils justifient qu’on achète (et qu’on lise, plusieurs fois) le livre, mais j’ai tout résumé.
Voilà pour ce soir. J’en avais marre, j’ai bossé comme un âne, c’était ma détente de la journée. La suite quand j’aurai le temps (ou pas).

Cette entrée a été publiée dans Productivité. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to GTD – le vrai pitch, ou toute la méthode en 5 idées

  1. NonsJoke dit :

    Toujours autant de suspens … c’est intenable !
    Vivement la suite …

  2. Docthib dit :

    Non, NonsJoke, c’est pas tout à fait exact. Je vise des thibillets courts, mais informatifs. Il y a de l’info (et pas qu’un peu) dans ce thibillet. Maintenant, je vais en publier d’autres (probablement un pour chacun des 4 principes fondateurs), mais ils ne seront pas forcément très longs, et ne remplaceront la lecture du livre. Mais bon, tout ce que j’ai, je le donne (dans la limite de mon temps dispo, hélas, c’est là où le bt blesse…)

  3. Yomgui dit :

    Bonjour,

    Une façon de s’organiser dérivée de la GTD.
    fon.gs/comment-s-organise…

  4. Vincent dit :

    Le gars qui résume un peu abrutement la méthode, mais a mieux compris à la lecture de ce billet…

  5. Docthib dit :

    @ Yomgui : super, ton lien. J’avais un peu peur, en lisant le titre, et finalement, ce gars (qu’on connaît, dès qu’on est un peu geek) confirme que (1) il utilise la méthode GTD ; (2) il l’a adaptée (mais qui ne l’a pas fait) ; (3) il en parle. Je ne suis pas d’accord avec lui sur tout, mais franchement, c’est accessoire à ce niveau. Très bon lien, donc, merci 😉

    @ Vincent : ah ben tu vois, ça commence à rentrer… (et c’est pas fini !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.