Ubuntu – Déraflure

Pour combattre les effets pernicieux de la raflure, JaÏ propose la Déraflure, et il a bien raison.

Déraflure : n.f. La date où on se dit « ma femme a la peau vieillie, les seins qui tombent mais vraiment je l’aime », le moment où le Petit Prince se rend compte que sa rose, toute chiante qu’elle est, est unique, le moment où notre vieux vélo, notre vieille 2CV, qui ont passé la raflure depuis un bail, se remettent à nous faire les yeux doux et rentrent dans le monde merveilleux du vintage.
Par extension : date à partir de laquelle ça ne nous fait plus peur de mourir.

J’ai un portable Sony qui a passé la Déraflure depuis longtemps. Il est léger, autonome, il a des taches de café que je n’ai jamais nettoyées, mais c’est toujours celui que j’emporte en voyage. Il a 7 ans, ce qui, dans l’échelle d’âge des chiens ou des mouches, est énorme.
Et j’ai passé, depuis très longtemps, le temps où j’avais peur de mourir.

Cette entrée a été publiée dans Ubuntu. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Ubuntu – Déraflure

  1. JaÏ dit :

    J’en ai rêvé, Docthib l’a fait.

  2. Docthib dit :

    Et gratos, de surcroît (ce qui n’est pas peu dire, connaissant la vénalité obsessionnelle de ce triste sbire…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.