Caillou – Météo

J’ai eu chaud toute la journée.
Je vidais des bouteilles d’eau en parlant,
En écrivant au tableau blanc,
En effaçant le tableau blanc.

Tous mes cils vibratils étaient tendus
Vers la brise.

Ce soir, après une réunion étouffante,
Un train qui ne venait pas,
Et les pages moites d’un roman en Chine :
La pluie.

Paresse de sortir l’imperméable du sac à dos,
Plaisir de me laisser détremper,
Vraie fraicheur humide qui me lave de ma journée,
Dans le ciel des hirondelles tournoient,
Jouant à cache-cache avec les nuages de suie.

Cette entrée a été publiée dans Caillou. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Caillou – Météo

  1. lili dit :

    (tel un anti cyclone venu des Açores
    Doc poétise toute voile dehors!)

    Il marche au fil des mots
    entre nuages de pluie et oiseaux
    tableau blanc et cours des jours
    sous la pluie d’une verte banlieue,
    il court, il court …

    ( excusez du peu ..)

  2. Docthib dit :

    Je n’ai qu’un mot, Lili :
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.