X-men (les mutants)

Nos aînés avaient la facilité du titre,
Une certaine aura.
Et le domaine était neuf.

Nous sommes arrivés
Jeunes, nus et inquiets.

L’inquiétude ne nous a jamais quittés,
Mais nous avons vieilli,
Et nous nous sommes taillé des vêtements.

Cela a été dur,
Car c’est un travail de solitaire, jusqu’à notre mort.

Nous avons donné quelques étincelles,
Nous nous sommes réchauffés,
Mais nous étions seuls en groupe.

Nous sommes devenus redoutables.

Cette entrée a été publiée dans Caillou. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to X-men (les mutants)

  1. les nouveaux mandarins ?

  2. Monsieur Jean, circonspect dit :

    très circonspect…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.