fēng xiǎn

Gros, gros plantage ce week-end devant des cadres. J’en suis encore à me demander comment j’ai pu me planter comme ça, en totale, en largeur, longueur, diagonale, et dans toutes les dimensions du monde civilisé. Cela, s’alliant à quelques semaines qui vont être chargées en termes de travail, va impliquer mon manque de temps, et de motivation, pour publier. J’ai besoin de me reconstruire, de repartir sur des bases nouvelles en tranchant / supprimant des réflexes accumulés depuis des années, une sédimentation de comportements que je n’arrivais même plus à voir. En un sens, c’est un choc très salutaire (d’où le terme chinois fÄ“ng xiǎn, qui signifie, paraît-il, en même temps « menace » et « opportunité »).
Pour voir cela du bon côté, aucun cadre ne m’a évalué comme étant « soporifique »… Vous n’en saurez pas plus, ce n’est pas du teasing, c’est un avis d’interruption temporaire des émissions.

Cette entrée a été publiée dans Blog. Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to fēng xiǎn

  1. Monsieur Jean dit :

    […]

  2. Yves Duel dit :

    Bon, bin M*** pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.