Lapsus clavieri

De temps en temps, je commets des lapsus au clavier (je préfère penser qu’il y a un processus inconscient, plutôt que de parler de fautes de frappe). En voici un florilège :

  • Une nouvelle que tu me balkances (… d’Estonie ?)
  • Réponse typiquement félinine
  • On ne peut guère léviter
  • Induboitablement
  • Tu m’enfance dans ma médiorité
  • La performance est expérimée
  • L’ovule parfait de ton visage
  • Epinardos (au lieu de peinardos)
  • Il singifie
  • Chacun suivait de lion la vie de l’autre
  • Cela ne vaut pas la pine
  • je suis d’une ignorance grasse
  • merdi beaucoup pour ton cadeau
  • écopute les paroles
  • Je décachète les mails à la vitesse de la pesée
  • La date milite
  • J’ai cru que j’allais être électroctué
Cette entrée a été publiée dans Fonds de miroir and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Lapsus clavieri

  1. l’idée de les avoir rassemblés est excellente comme le résultat

  2. camille dit :

    suis souvent dyslexique des doigts moi aussi… votre petit florilège est très amusant !

  3. Yves Duel dit :

    La mienne que j’aime le plus est une salutation, terminant un mail, à une femme que j’admire de loin : "Je vous embrase"

    Je l’ai relue quelques jours plus tard, pas hasard, et mon coeur a raté un coup. Mais rien ne s’était passé depuis.

  4. Docthib dit :

    @ Yves Duel : oui, je l’ai eu souvent aussi, à une période, le "je t’embrase"…

  5. Lili dit :

    Doc , n’essaez pas de nous faire prendre pour un chat vos erreurs de souris !
    s’agissant d’une faute commise en tapant (délicatement) le clavier , il faut dire Lapsus Clavis:(calami signifiant ‘plume’ et n’est plus approprié sur internet) ,(bon ok, vous êtes chez vous et vous dites ce qu’il vous plait!)
    vous n’allez pas électrotué du regard une visitueuse ?

  6. Lili dit :

    rha, je m’ai tuer!

  7. Docthib dit :

    Hinhin, bien fait ! Moi, quand je poste un commentaire, je me relis douze fois, de peur que des employeurs futurs ne découvrent mes erreurs de clavier (vous m’avez vesqué, je ne parlerai plus latin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.