Magnolia – passage au multimédia

Dès le départ, ce roman était conçu comme « devant être écouté avec certains morceaux de musique ». Ou, pour être plus précis, certaines pages – mais pas toutes, loin de là – sont associées à un morceau de musique, l’ensemble des morceaux constituant la « Bande Originale » du roman.
Je viens donc de mettre en place le premier morceau, et cela nécessite un discours juridique et moral (ce qui n’exclut pas le plaisir) :

  • Je suis propriétaire de tous les CDs sur lesquels se trouvent les morceaux que je cite.
  • Je ne prends au maximum que 19 secondes de chaque morceau, encodé en MP3 et en mono, pour indiquer clairement le caractère de citation courte d’une oeuvre, dans le respect de la jurisprudence actuelle.
  • Je mentionne à chaque fois le titre de l’oeuvre, de(s) auteur(s), le distributeur, et pointe vers un site de vente du CD.
  • Je mets ces citation pour vous encourager à acheter légalement ces morceaux, et rémunérer les artistes. Si vous êtes étudiant(e) désargenté(e), je vous signale que ces titres se vendent aussi à l’unité sur les sites de musique en ligne, et qu’il existe des sites de vente de CDs d’occasion.
  • Je retirerai ces morceaux sur simple demande de la part des auteurs ou de leurs représentants.
Cette entrée a été publiée dans Magnolia. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.