Coin-coin cidence

Voici mon aéropage du jour. Je lis ce matin le passage suivant dans Cyrano de Bergerac, L’Autre Monde ou les Estats et Empires de la Lune :

A ces mots, je me levé et il me conduisit par la main derriere le jardin du logis, où l’un des enfants de l’hoste nous attendoit avec une arme à la main, presque semblable à nos fusilz. Il demanda à mon guide si je voulois une douzaine d’allouettes […] A peine eus-je respondu ouy que le chasseur descharge en l’air un coup de feu, et vingt ou trente allouettes cheurent à nos piedz touttes cuittes. "Voilà, m’imaginés-je aussi tost, ce qu’on dit par proverbe en nostre monde d’un pays où les allouettes tombent toutes rostyes !"
Vous n’avés qu’à manger, me dit mon demon. Ilz ont l’industrie de mesler parmi la composition qui tue, plume et rostit le gibier, les ingrédiens dont il le fault assaisoner."

Cyrano de Bergerac, L’Autre Monde ou les Estats et Empires de la Lune, texte établi, présenté et annoté par Madeleine Alcover, Société des Textes Français Modernes, 1996, p. 85.

Cette invention correspond évidemment, à peu de choses près, à la Balle à carabine assaisonnée, sur l’excellent blog Etrange produit, dont j’avais déjà dit tout le bien que j’en pensais.

Cette entrée a été publiée dans Hahaha and taguée , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.