Blogs et fantasmes

Avec un titre comme ça, je devrais rattraper mon retard de lecteurs, et remonter vite à 90 000. Bande de petits libidineux.
Beaucoup de personnes bloguent de manière anonyme. On ne connaît pas leur vrai nom, non plus que leur ville d’appartenance, et leur description physique est inexistante, ou très parcellaire (on sait que Yog pèse « 63 kg de bonnes vibes » – mais au moins on a des photos de sa tronche – que Joséphine chausse du 38 – et on a deux photos de son pied – et que Monsieur Jean porte des chaussettes – et on a une photo de sa manche). Le reste, c’est une affaire de rêve ou d’imagination.
Quand j’étais petit, je visualisais tout. Les chiffres avaient des couleurs : 1 noir, 2 bleu, 3 rose, 4 rouge, 5 noir, 6 marron, 7 vert, 8 rouge, 9 orange. A bleu, E blanc, I jaune, O marron, U orange. (n’en déplaise à Arthur Rimbaud).

Je « connais » deux sortes de bleuggueurs : ceux que je connaissais d’avant, et avec qui je buvais des bières ; ceux que j’ai connu après, c’est-à-dire que je ne connais pas dans le monde réel. Les inconnus, je les ai imaginés. Même si, après coup, j’ai pu en rencontrer, j’ai gardé en tête le fantasme que j’avais d’eux. Voici donc mes fantasmes. Si certain(e)s d’entre vous préfèrent leur fantasme à leur corps actuel, il y a toujours des solutions.

Joséphine, personnage fantasmé : 1m72. Cheveux chatains, coupés au carré, lisses. Teint frais, rose. Yeux noisette. 85 B, pointure 36. Alterne jupe  (avec chaussures à petits talons aiguille) et jean (avec grosse ceinture et tennis pastel), et des pulls près du corps. Fume quelques cigarettes par jour.

Boisson : du rosé. Du thé. Du thé à la rose.

Quand il pleut : va nu tête, ou sort un adorable petit chapeau pliable en plastique qui lui donne l’air des Parapluies de Cherbourg.

Monsieur Jean, personage fantasmé : 1m75-1m77, plutôt fin, mais pas maigre. Cheveux blonds, légèrement sombres. Coupe « moderne », avec léger brushing naturel (ni une brosse, ni un brushing George Michael, hein !), éventuellement petite mèche par devant. Yeux gris-bleu. Toujours tiré à quatre épingles : en semaine, costume gris clair, chemises épaisses, cravate discrète (mais pas triste) au noeud bien ajusté, chaussures anglaises bien cirées ; le week-end, pantalons de toile, polos bleu glacier, chaussures de ville (en daim ? pas sûr).

Boisson : du vin de Bordeaux ou du sud (pour les tanins). Du thé Lapsang souchong (pour les tanins).

Quand il pleut : va nu tête (mais prend une écharpe). Ne se rend pas forcément compte qu’il pleut. Ses pensées s’évaporent au-dessus de sa tête.

La grande Loulou, personnage fantasmé : 1m85 en talons. Cheveux bruns, frisés, longs, et souvent attachés en queue de cheval. Teint café crème, à peine café. Yeux brun profond, avec de longs cils. 80 C, pointure 40. Plus souvent en jean qu’en jupe (mais ça lui arrive). Ses jambes sont des compas qui arpentent le monde. Fume toute la journée. Trimballe un énorme sac à main (limite sac de voyage). Rigole souvent. Le genre de fille qu’on a envie de faire rire.

Boissons : des expressos au comptoir, du rhum arrangé, du vin de Loire.

Quand il pleut : va nu tête, ou sort un bonnet en laine multicolore.

Yves Duel, personnage fantasmé : 1m80, un peu maigre, cheveux gris, un peu longs (tombent sur la nuque, mais n’appellent certainement pas un catogan, brrr, quelle horreur). Yeux gris. Visage qui se fendille de partout quand il sourit. Fume des cigarettes fortes. Chemises à carreaux, pantalons de velours, chaussures confortables (Paraboots, voire mocassins).

Boissons : les bons Bourgogne rouges (mais ne dédaigne pas les bons Bordeaux rouges). Caféïnomane comme tout le monde.

Quand il pleut : va nu tête (parce qu’il aime ça).

Mamzelle Lili, personnage fantasmé : 1m65, blonde frisée aux cheveux mi-longs, en queue de cheval. 80 B, pointure 36. Petites lunettes ovales, petit nez. Yeux bleus, ou verts, et pétillants. Souvent surprise en flagrant délit de rêverie.

Boissons : Porto blanc, vin blanc d’Alsace, eau pétillante, infusions.

Quand il pleut : prend un parapluie pliable, mais l’oublie souvent, alors elle met sa capuche, comme tout le monde.

L’inconnu du 3ème étage, personnage fantasmé : là je sèche pas mal. 1m85, fin. Brun, cheveux amples (pas coupés à ras, quoi), yeux marron. 27 ans. Porte souvent des pulls. Fait plus mûr que son ge. Une certaine incapacité à travailler dans une entreprise classique : trop de propension à dire ce qu’il pense, peu d’appétence aux jeux politiques. Mais pas asocial, non non.
Boissons : de la bière ? (pas sûr), du vin sûrement. Gin en soirée.
Quand il pleut : va nu tête (parce qu’il n’a rien pour se protéger quand il pleut).

Voilà ma moisson du jour. Les autres, je les connais, ou je ne les imagine pas encore assez. Quant à ceux que j’ai fantasmés : n’oubliez pas que je suis votre créateur.

Cette entrée a été publiée dans Blog and taguée , , , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Blogs et fantasmes

  1. Monsieur Jean dit :

    Doc, comment on fait pour ressembler à celui que vous décrivez ? Est-il possible de d’intégrer l’avatar que vous m’avez créé (après deux-trois changements très mineurs…) ?

  2. julient dit :

    J’ai changé, tu sais 😉

  3. Monsieur Jean a les idées qui s’évaporent au dessus de la tête ? Comme Eric Satie quand il composait pour un petit nuage ?

    Bon ça n’est pas exactement ça mais ça n’est pas très loin non plus. Impossible de faire rentrer la touffe afro, l’un des rares signes de ma négritude, dans un quelconque bonnet, ça déborde de partout. Et côté fantasme, c’est plutôt du 95C en haut et du 41 en bas…

  4. Yves Duel dit :

    Oui, ça se fendille de plus en plus. Mais je viens d’arrêter de fumer.Et j’aurais horreur, mais alors HORREUR qu’on puisse m’imaginer le moindre catogan –vous avez raison.

    Et le Bourgogne : comment saviez-vous ? (Ah oui j’oublie que je suis votre créature ! )

  5. Lili dit :

    Doc, vous n’allez pas nous faire croire que vous savez à vue de nez faire la différence entre un 80 B et un 80 C ?(ce sont vraiment vraiment des tailles de collégiennes ou alors Jane B!serait ce un faible avoué pour les Lolitas?)

    Tsstt tsst… blonde mamzelle Lili ? pffff! j’ai bien plus d’esprit que ça!

    je vous imagine avec de jolis pixels et une barbe bleus !

  6. joséphine dit :

    ah, vous êtes pas loin, pas loin du tout même en fait, à quelques détails près.. Bon, je bois bcp de vin rouge aussi.

  7. Docthib dit :

    @ Monsieur Jean : j’ai une idée : vous et moi, on crée le blog d’un personnage mythique, qu’on appellera Monsieur Jean, et on lui fait boire du thé, porter des costumes, et aller au cinéma et lire des livres, et avoir des pensées originales. Et une mèche blonde.

    @ Julient : oui, mais je ne peux plus fantasmer sur toi… (on dirait une chanson de Bernard Lavilliers avec Nicoletta)

    @ La grande Loulou : j’ai eu du mal, quand même, car j’avais aperçu une photo, je crois, j’ai donc dû exclure tant bien que mal cette info de mes pensées. Je me faisais l’effet de Paul Atréïdes dans Dune, quand il voit plusieurs « fils » du futur et qu’il ne sait pas quelle sera l’image du « vrai » futur.

    @ Yves Duel : bon courage pour l’arrêtage de fumage, il y a un terme dans Le Baleinié, je ne me souviens plus du mot, mais la définition, c’est « Arrêter de fumer, prendre 5 kilos, recommencer à fumer et garder les kilos ». Pour le bourgogne, ça se sentait, c’est tout. (mais je me suis peut-être trompé sur les mocassins 😉 )

    @ Lili : j’avoue que je ne sais pas très bien faire les différences. J’avais commencé, dans le fantasme de Joséphine, en disant « 90-60-90 », et je n’ai pas osé, ou pas pu, alors je me suis rabattu sur les bonnets. Mais je veux bien le bonnet d’ne, j’ai pas d’amour-propre là-dessus. Quant à blonde, je vous rappelle que c’est un fantasme, qui essaie d’oublier ce que vous avez pu me dire…
    Barbe-bleue… ce serait pas mal. Tant que c’est pas un collier de barbe.

  8. Docthib dit :

    Tiens, y manquait encore Joséphine, la voilà qui pointe son nez. « Pas loin, pas loin du tout », bon, c’est cool, parce que je suis à Arras aujourd’hui, on se retrouve pour manger une blanquette ? Avec du vin rouge…

  9. Yves Duel dit :

    Joséphine, parapluies de Cherbourg ? Je l’imagine plus ensoleillée.

    (et 1m 75 minimum)

  10. Monsieur Jean dit :

    @ Doc : C’est une idée, presqu’une bonne idée, mais, renseignements pris, je crois qu’il existe déjà un ploug sur un personnage approchant : monsieurjean.blogspot.com… rhaa… c’est vraiment dommage, et si on en faisait une BD, plutôt ?

  11. joséphine dit :

    Ah oui une BD, c’est une idée ça !! Mais une BD amusante alors.. et avec plusieurs tomes pour que quand on en a fini un, on sait que d’autres nous attendent..
    Sinon, point de parapluie, pour plusieurs raisons : en moto, c’est pas super pratique ; sans moto, et en baskets, j’aime la pluie ; sans moto, et sans baskets, là… j’avoue.. la seule raison qui fait que j’en ai pas, c’est que j’en ai pas. Et je le déplore !

  12. Docthib dit :

    @ Yves Duel : alors, votre Joséphine n’est pas la mienne. Le contraire aurait d’ailleurs été trop triste. Dites donc, plus d’1m75, faut prendre des échasses ! (ah non, j’oubliais, je vous ai créé grand…)

    @ Monsieur Jean : ah oui, une BD, en effet, c’est original. Cela tombe bien, je ne savais pas quoi m’offrir pour Noël…

    @ Joséphine : tu ne peux pas avoir de parapluie. Je t’ai créée sans parapluie. Si jamais on t’offre un parapluie, tu le perdras. C’est écrit dans mes pages (qui contiennent plusieurs tomes).

  13. Da vinci Yog dit :

    Hello Doc’,

    petit congé numérique terminé…et quel retour en fanfare malgré les obstacles technologiques;

    tout ça relèverait presque d’un scénario à la Small World..et si chacun créait son avatar selon tes fantasmes…tu l’aurais ta communauté rêvée des blogs 🙂

    pour ce qui est des bloggeurs "à tronche", le fantasme ne fait que commencer… 🙂

    Excellent post!

  14. nerik dit :

    Un indice chez vous. Le Doc est l’avatar numérique du Prince Albert….

  15. Docthib dit :

    @ Da Vinci Yog : j’avoue que dans le domaine « à tronche » et autres avatars, j’ai pas mal de retard. Ne serait-ce pas plutôt toi qui a pas mal d’avance, ô homme public (p U-blik ?)

    @ Nerik : oui, mais moi je suis vraiment riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.