Filogage #1 – CD gueulasse

Ce qui me plaît, dans la dématérialisation / numérisation des supports, c’est qu’ils en deviennent inaltérables. Je viens de mettre un vieux CD de Suzanne Vega dans mon ghetto blaster de djeun, et paf, la deuxième chanson ne passe plus. J’ai déjà eu le coup avec Reptile, de Clapton, ça m’énerve. Quand j’achète un disque, je n’ai pas le sentiment d’acheter un support physique corruptible : j’achète le droit de posséder, et écouter quand je veux, où je veux, un ensemble de chansons. Bref, quand j’achète un CD, je pense que j’achète 12 à 15 morceaux en MP3, copiables à l’infini (pour, et uniquement pour moi, vu que j’ai payé les droits d’auteur), donc un plaisir éternel. Ok, je devrais vérifier que mes enfants ne jouent pas au hockey avec les CDs, mais quand même, ça m’énerve.

Cette entrée a été publiée dans Réflexions and taguée , , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Filogage #1 – CD gueulasse

  1. leo dit :

    il existe un "rénoveur" de CD. ça se vend à la fnac et c’est plutot bien fait. pas hors de prix et on peut en rénover un bon paquet avec une dose.
    Léo

  2. nerik dit :

    même problème avec les DVD, ca me rend fou quand ils sautent.

  3. il te suffit de faire une copie de cd. en général, la copie ne comprend plus les rayures et est parfaitement lisible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.