Rock 'n Pop Hall of Fame

La photo est clairement vintage, mais elle obéit à la 4ème loi de la thermodynamique du Web .

A l’époque, j’avais fait une liste des intros de rock pop « qui me donnaient l’impression qu’on me grattait le haut de l’épine dorsale ». La voilà, de mémoire, et forcément incomplète (sans ordre, sinon celui, aléatoire, de ma mémoire). Je tiens à remercier radioblogclub, qui m’a permis de faire un premier tour. L’inconvénient est que, par capillarité, j’en viens à rajouter des morceaux, et au bout d’un certain temps, je ne sais plus si cela mérite vraiment de rentrer dans cette liste. Seule contrainte : ne pas citer deux fois le même auteur ou interprète. Allez, basta, c’est bon.

Les intros :

  • Andy Warhol, David Bowie
  • Stool pidgeon, Kid Creole and the Coconuts (version concert à Essen, pas la version disque)
  • Hold the line, Toto
  • Abacab, Genesis
  • Layla, Eric Clapton (version acoustique, mais la version historique est bien aussi)
  • Message in the bottle, Sting (version acoustique du Secret concert). J’aime bien aussi Can’t stand losing you (Police).
  • We will rock you, Queen (et aussi The show must go on)
  • Sunday Bloody Sunday, U2
  • It’s only love, Bryan Adams (avec Tina Turner)
  • The River, Bruce Springsteen
  • Cold as ice, Foreigner
  • Harden my heart, Quarterflash
  • Rien de nouveau, Bill Deraime (première version)
  • Cocaine, JJ Cale
  • Take the long way home, Supertramp
  • Idéal simplifié, Laurent Voulzy

Les intros qui montent en puissance :

  • Gimme shelter, Rolling Stones
  • The Healer, John Lee Hooker / Carlos Santana (intro à 3 étages)
  • Night boat to Cairo, Madness
  • Black Magic Woman, version de Carlos Santana
  • La Grange, ZZ Top
  • Stray Cat Strut, Stray Cats
  • Cortez the Killer, Neil Young

Les intros parce que je suis une midinette disco :

  • Stayin Alive, Bee Gees
  • Saturday night fever, Bee Gees
  • Grease, Frankie Valli / Barry Gibb
  • In the navy, Village People

Les intros soft (mais là on peut y passer la nuit, on en fera donc un autre thibillet – ou pas, comm d’hab) :

  • Shape of my heart, Sting
  • Dark Star, Crosby Stills & Nash
  • Ol’ 55, Tom Waits
  • On the beach, Chris Rea
  • Jaguar, Laurent Voulzy

Et dans les morceaux de fous furieux :

  • Careful with that axe, Eugene, Pink Floyd (dans Ummagumma).

Les listes qui resteraient à faire :

  • Les intros soft (concept à définir)
  • Les morceaux à capella, ou quasi
  • Les morceaux planants (concept à définir)
  • Les instrumentaux

Cette entrée a été publiée dans Musique and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Rock 'n Pop Hall of Fame

  1. Lulu on the beach dit :

    Rien à( re)dire quant à la sélection,Santana,john Lee Hooker,U2, JJ Cale…que du beau monde!
    mais j’aimerais bien pouvoir les entendre. en même temps que je lis votre blog-liste..(notamment le chris rea que je n’ai qu’en vieille K7 )

    ce billet est-il censé vous situer dans la tranche des presque quadras nostalgiques?:-)

  2. Docthib dit :

    Bonne remarque, Lulu, j’y pensais, mais les journées (et surtout les nuits) sont courtes. En projet (rapide ?) : mettre un radioblog avec cette liste. Quant à la dénomination, vous y êtes parfaitement 🙂

  3. raleman dit :

    Globalement d’accord, quoique : deux fois les bee gees, deux fois voulzy, et une seule fois les Floyd (High Hopes, Money, Shine on your crazy Diamonds…) ?!? Et où est passé Stairway to Heaven ? Paint it black ? Je suis un peu pressé mais j’y reviendrai. Bravo pour tous ces bons goûts en tout cas (La Grange, le bonheur…)

  4. Docthib dit :

    Deux fois les Bee Gees, parce que je suis une midinette. Deux fois Vouzy, mais dans deux catégories différentes (et deux fois, c’est pas beaucoup, je suis fan, même si ça détone à côté de morceaux franchement rock). Pink Floyd, ou Led Zep : attention, je parle des intros. Paint it black, OK, mais je préfère Jumping Jack Flash comme intro. Et tiens, j’ai oublié les Doors…

  5. Yann dit :

    Comme il est dit dans un très bon roman américain dont je ne me souviens ni le nom ni l’auteur.
    Les doors ne valent rien; c’est le seul à ne pas avoir signer un contrat avec le diable pour réussir… (dis le diable)

    Prime à qui retrouve le roman ou l’auteur

  6. Docthib dit :

    Même mon ami Google reste sec, donc, conclusion évidente : ce passage n’existe pas. (cf. une autre joute d’un autre temps).

  7. Yann dit :

    St Thomas ne ferait pas mieux… 😉

    J’aurais du préciser que je citais très très très vaguement.
    Je vais me prendre par la main et rechercher tout ça ce soir.

  8. Yann dit :

    Aussitot dis, aussitot fait, il s’agit donc de:
    Indian Blues, de Sherman Alexis
    Un roman dont je recommende vivement la lecture!

  9. Docthib dit :

    Royal. Noté, merci Yann.

  10. julient dit :

    En tous cas, j’aime bien la photo. Tout l’enthousiasme du visage qui vient percuter la rigueur de la cravate (ou l’inverse), ça vaut le coup d’oeil. Mais moins que les lunettes…
    C’est beau d’être jeune 😛

  11. Docthib dit :

    Merci, jeune insolent 😎
    C’était un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître (à peu de choses près).

  12. almost parisian dit :

    alors ça c’est génial merci mille fois
    il va falloir que je prenne le temps d’écouter tout ça, et bien plus encore (parce que pour une pas encore quadra il manque forcément un petit radiohead quand même dans tout ça…)
    en attendant, pour commencer les accapella ou (surtout) quasi: tracy chapman, behind the wall et bjork, leaving on a jet plane

  13. Docthib dit :

    Merci, almost parisian. L’exercice était nécessaire, mais le résultat n’est pas satisfaisant. En tout cas, pourquoi pas travailler maintenant sur la sélection a capella…
    PS : je ne suis pas non plus quadra, et il y a des groupes à côté desquels je suis passé, comme Radiohead, Blur ou Oasis (oasar).

  14. julient dit :

    L’ayant écouté hier soir, je trouve que cette playlist sonne très années 80. Un style de rock pop avec lequel j’ai vraiment du mal (même si certains sont très bon, London Calling, on y pense pas assez souvent). On a probablement pas dû vivre notre adolescence au même moment. Je te fais ma playlist que t’y serais complètement perdu.

  15. Docthib dit :

    Hello Julien,
    1. n’hésite pas à me faire ta playlist, je suis preneur d’influences de jeunes (enfin, tu n’es plus très jeune…)
    2. tu oublies peut-être, comme tant d’autres, que ce n’était pas « la liste de mes morceaux préférés, celle qui me définit », mais une liste thématique sur les intros. Bon, Ok, j’en ai trop à la fin, et il y a un peu de tout. Mais si je devais donner ma liste, ce ne serait probablement pas du tout celle-là… J’y travaille 🙂

  16. Atchoum dit :

    Ayé ! Après une revue partielle de mon stock de CD, voici une liste d’intros "A capella ou quasi" Quasi, ça veut dire avec juste un léger, modeste accompagnement d’un seul instrument (et encore, pas fort)

    Behind the Wall, Tracy Chapman
    Monday Monday, The Mamas and the Papas
    Ironic, Alanis Morissette
    Honey Pie, Tuck and Patti (reprise des Beatles)
    American Pie, Madonna
    Bohemian Rhapsody, Queen
    99 Luftballons, Nena
    Karin Redinger, Laurent Voulzy
    No Need to Argue, The Cranberries
    The World is Stone, Cyndi Lauper (adaptation de Starmania)
    Pourquoi, Les Wriggles
    L’Hymne de nos Campagnes, Tryo
    Don’t Worry, Be Happy, Bobby McFerrin
    Le Crapaud, Les Nonnes Troppo (qui a dit c’est de la triche avec les VRP ? Meuh non.)

    Bien sûr ce n’est pas exhaustif, mais ce ne sont que des morceaux que j’aime pour une raison ou une autre…

  17. Atchoum dit :

    J’oubliais : The Sound of Silence, Simon and Garfunkel

    Atchoum

  18. Docthib dit :

    Atchoum, tu* es redoutable.
    On te laisse 5 mn en liberté, et hop, tu commences à farfouiller, et à proposer. Je n’arrive plus à suivre ! 😉
    Merci quand même : suite à ta proposition d’intros a cappella, j’ai commencé à composer la mienne. Commencé. Il y a encore du travail, mais à la fin, je vais te tataner sévère !

    * Oui, tu, et réciproquement, c’est un ordre.

  19. Atchoum dit :

    En fait je me suis aperçu que Queen avait usé avec bonheur et à maintes reprises des intros a capella. J’ai pris Bohemian Rhapsody parce qu’elle est particulièrement inspirée, mais ç’aurait pu être "I want it all" ou "Bicycle Race" ou d’autres encore. Je me suis aussi limité parce qu’on avait dit "Rock and Pop Hall of Fame", donc j’ai laissé de côté certains morceaux pourtant redoutables (souvent tirés de BO de films).

    C’est curieux parfois j’avais en mémoire une intro a capella, mais c’était faux : il y avait de l’instrumental avant. C’est sans doute parce que je suis très attentif aux paroles des chansons.

    Tu peux y aller, pas peur de la concurrence, j’ai à quelques exceptions près la CDthèque d’Odette Toutlemonde. Je ne demande qu’à découvrir de nouvelles pépites. Par contre, en faisant cette petite recherche, j’ai retrouvé tellement d’intros mythiques (mais pas a capella) que c’en est presque trop.

    Exemples :

    Intros tout court
    Once Upon a Time in the West, Dire Straits (notamment version Alchemy)
    You Really Got Me, The Kinks
    Long Train Running, The Doobie Brothers
    Owner of A Lonely Heart, Yes

    Midinette disco
    Gimme the Night, Georges Benson (ah, le sample de IAM…)

    Soft
    Sad Lisa, Cat Stevens
    True Colors, Cyndi Lauper
    Un Homme Heureux, William Sheller
    Shadowboxer, Fiona Apple

    Fous furieux
    Highway to Hell, AC/DC

    Instrumentaux
    Misirlou, Dick Dale (BO Pulp Fiction)

    Planant
    Golden Brown, The Stranglers
    I’ll be your mirror, The Velvet Underground and Nico

    PS : juste avant d’envoyer le post sur les intros a capella j’avais ajouté quelques morceaux à tes autres listes mais il devait y avoir un mot interdit dans un des titres…

  20. Atchoum dit :

    Et paf ! Un lot d’intros a capella en plus :

    Tom’s Diner, Suzanne Vega (jamais compris de quoi ça parlait avant de savoir le titre)
    Dammit Janet, The Rocky Horror Picture Show (j’adore ce morceau faussement mièvre)
    Biko, Peter Gabriel (des bons choeurs)
    You Can’t Always Get What you Want, The Rolling Stones (last but not least).

    Atchoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.