Ubuntu – Biyarder

Voici un ubuntu citadin.

Biyarder : v.i. En voiture, ne pas avoir à freiner (ni accélerer), car les feux passent tous au vert quand on est encore à 200 m. Se laisser glisser sans à-coup.
Par extension : descendre le toboggan d’une piscine en tenant un enfant dans les bras.

Cette entrée a été publiée dans Ubuntu and taguée . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Ubuntu – Biyarder

  1. Monsieur Jean dit :

    Dans la catégorie "urbaine", j’en ai un autre dont je n’ai pour le moment que la définition :

    (verbe) en feuilletant un blog, découvrir un billet sympathique dont la lecture ne manque pas de susciter un sentiment agréable ait de reconnaissance et d’un zeste de confusion – comme celui que provoquerait un compliment public de la part d’un initié.

    enfin, je dis (verbe) mais peut-être plus certainement (nom) – en tout cas, définitivement un ubuntu bloggesque.

  2. chrisr dit :

    En allemand, ils appellent ça Die Gruene Welle : la vague verte.

    Pour monsieur Jean : je ne suis pas certain du sentiment évoqué, je serais tenté de suggérer sympathie -puisqu’il contient déjà l’idée de douleur- , mais finalement j’aime bien le porte-manteau : empathir. Mais j’ai l’impression que la conotation trop négative, non ?

  3. lulu ... dit :

    Monsieur Jean, permettez moi de vous suggérer le mot AGERIE (pour "Ah! je ris de me reconnaître en ce miroir") à ne pas confondre avec ATERIE (pour "ah! je suis attéré de lire pareilles billevesées!) ou encore ANERIE (pour "Ah, ce qu’elle l est bête)!
    car aprés tout le lecteur n’aime que ce qui parle (un peu, beaucoup..) de lui…isn’t it?

  4. Docthib dit :

    @ Monsieur Jean : vous produisez plus vite que je ne peux classer, limitez-vous, que diable ! (non, à la réflexion, ne vous limitez pas…) Dites, pour sortir de notre délire (pour une fois), le terme « trackback » ne serait-il pas celui que vous cherchez ? (mais j’ai mieux, cf. ci-dessous).

    @ chrisr : ne soyons pas trop christiques. Il faut encore que je fasse la critique de « Judas » de Marcel Pagnol. Je ne suis pas sûr qu’il soit indispensable de mettre une passion (=patior) dans la définition de Monsieur Jean.

    @ Lulu… : tout cela est bien vu, et la fin, in cauda venenum, est particulièrement bien venue. Cela dit, chère Lulu, ça ne décolle pas trop. Je propose Agorie, qui a l’avantage de rappeler l’agora (« compliment public de la part d’un initié »). Agorette, ça fait trop… gorette. Agorance ça fait trop gourance, vous voyez, par élimination, on y arrive…

  5. Monsieur Jean dit :

    Agorie (n. f.) : en feuilletant un blog, découvrir un billet sympathique dont la lecture ne manque pas de susciter un sentiment agréable ait de reconnaissance et d’un zeste de confusion – comme celui que provoquerait un compliment public de la part d’un initié.

    projet Ubuntu – abordé et cartographié le 12 sept. 2006. Le petit plaisir de pouvoir nommer les choses. D’ailleurs comment pourrait-on appeller ce "(n. m.) ubuntu du chercheur d’ubuntu qui parvient à nommer un ubuntu" (définition récursive qui n’est pas sans rappeler d’autre abîmes plus musicaux – http://www.blogthib.com/index.ph... ) ? je tenterais bien quelque chose comme félixographie.

  6. joséphine dit :

    moi je reviens sur l’onde verte (je l’appelle comme ça) – il a aussi celui là :

    [trouver l’ubuntu qui convient] : n.m. : moment bref où, devant un feu vert au loin, le conducteur comprend que même si le feu passe au orange, il n’aura pas besoin de s’arrêter, le laps de temps s’écoulant entre ce moment et moment m du passage du feu au rouge s’avérant en deça de la durée nécessitant ledit arrêt.

    Clair ou pas trop ?

  7. Yann dit :

    @joséphine: très clair. Un Murouli?

  8. Lulu... dit :

    Docthib, est ce que je dors encore ou est ce que ma proposition d’hier (tempianoter qui était certes un batana et non un ubuntu) a disparu sans autre forme de procès?drôle de maison…

  9. Docthib dit :

    Tu dors encore… C’est toujours , avec ma réponse. Mais c’est vrai que j’ai du mal à suivre le rythme !

  10. Lulu... dit :

    Doc, quel succés !
    et dire que pour un peu je vous envoyais mon billet!
    Tiens on pourrait en faire un ubuntu dont la définition serait la suivante
    :avoir une heureuse surprise alors qu’on y croyait plus,:-)

  11. Docthib dit :

    @ Lulu lola lilou : Da Vinci Yog a proposé Kadsauter, ça se recoupe…

  12. Bugsy dit :

    My opinion is that this website is one of those, created for people with a low intellect level, with a stupidest points of view ever. Seems like only retards gathered together here, to discuss their retarded thoughts. Just read there comments! Man! It’s hilarious. They all act like kids in kindergarten, but kids are even smarter!

  13. Yann dit :

    Celui là est excellent, il faut vraiment le laisser! Injurier le créateur du blog et ses lecteurs pour que, ivre de rage, ils cliquent sauvagement attiré par l’odeur de sang sur le lien du créateur de commentaire, il fallait y penser€¦ Les spammeurs n’ont pas de limites€¦

  14. Docthib dit :

    Hello Yann, tu as raison, j’ai laissé ce commentaire comme vestige de notre civilisation spammeuse, mais comme je ne fais pas confiance à nos lecteurs (car peut-être Bugsy a raison, après tout…) j’ai supprimé son adresse de site et son mail. Pôvre Bugsy, alala, sa mission d’évangélisation tourne court.
    En ce qui te concerne, Yann, j’ai pris la liberté d’effacer tes deux doublons de commentaires, ça faisait désordre dans un ommentaire sur le spam 😉
    Tu m’en veux pas, lapin ?

  15. Yann dit :

    Sans soucis. j’aurais pu dire que c’était subtilement ironique si ce n’était pas dù la lenteur de l’internet et mes clics répétés

  16. Docthib dit :

    Fougueux que tu es ! Vivement les débit à 12 Terabits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.