E-mail à l'endroit, e-mail à l'envers…

Je suis toujours en over-danaïdes (c’était une batana avant l’heure), mais il y a une différence majeure : j’ai arrêté de me mettre en apnée angoissée, je respire régulièrement, et le monde continue à fonctionner (y compris, et surtout, Babylone).

Je viens de formuler la règle n°17 sur l’e-mail :

  • Tout mail auquel on n’a pas répondu, celui qui reste dans la boite en attente, est un débit.
  • Tout mail auquel on a répondu, ce qui consiste finalement à renvoyer la balle dans le camp de l’adversaire, est un crédit.
  • Les créanciers (ceux à qui je dois des mails) sont impatients, et me relancent régulièrement.
  • Les débiteurs (ceux à qui j’ai répondu) sont le plus souvent silencieux pendant des semaines ou des mois.

Le corollaire de tout cela, c’est encore une fois la valeur temps : répondez dans la minute à un mail, personne ne vous en rendra grce. Laissez le mail pourrir, répondez après 2 mois, vous serez abondamment remercié. Les intérêts se capitalisent avec le temps, c’est bien connu.

Cette entrée a été publiée dans Informatique et Internet and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to E-mail à l'endroit, e-mail à l'envers…

  1. julient dit :

    Mais si on répond en retard, il ne faudrait pas y mettre une valeur en plus, quelque chose pour correspondre aux intérêts ?

  2. Quid si on répond avec une pièce jointe ?
    Quid des commentaires et des rétro-liens sur les blogs…

  3. Je dirais même plus quid des commentaires sur les blogs (dans le cas ou la réponse à commentaire précédent me serait favorable) ?

  4. il doit surement y avoir une combine si ce truc marche 😉

  5. L'inconnu du 3ème étage dit :

    Tout mail auquel on n’a pas répondu, celui qui reste dans la boite en attente, est un débit…. un débit ou un crédit ?

  6. Yann dit :

    Tout d’abord, l’annonce de branchitude absolue, ce poste est fait depuis Ubuntu; ok le live CD c’est petit joueur.

    Sinon pour rebondir sur les commentaires, cette petite bd signée Balak, applicable aux dessinateurs et photographes mais extensible à tout le monde.

    Tindin, Le Syndrôme Du Posteur Merdeux
    boolook.free.fr/post.gif

    Bon courage pour le grand nettoyage

  7. julient dit :

    Hihi, très bonne cette BD !

  8. nerik dit :

    Je réponds toujours aux mails directement. C’est mon côté suisse. Bises à tous.

  9. Docthib dit :

    @ Julient : écoutez-le, ce bon disciple qui a retenu la parole du maître ! Bravo, élève Julient. Bon, qu’est-ce qu’on rajoute, en guise d’intérêts ? Une phrase ampoulée, « veuillez agréer ma choucroute faisandée », une signature, un smiley ?

    @ olivier2point0 : j’ai pas tout compris… Tu veux remplacer les réponses aux mails par des commentaires dans les blogs. Super, le suivi : « commentaire : je réponds à ton mail du 27 courant, en te disant : va voir dans ton dossier Perso ». Ok, à la réflexion, j’ai pas tout compris à mon propre commentaire…

    @ l’inconnu du 3ème étage : oula, l’étau se resserre. C’est du langage de banquier, ou d’auditeur, de considérer une dette comme un crédit. Vous êtes donc démasqué. Pour moi un mail qui reste dans la boite, c’est un boulet, une épine dans le pied (de cheval), en un mot, une batana. Donc un débit, je persiste.

    @ Yann : Puissamment marrant. Bravo, très vrai, superbe. Bon, le dessin bavote et l’écriture sautille, mais on s’en fout, c’es le fond qui est bon.

    @ Nerik : j’en ai encore eu la démonstration cet après-midi. Bienheureux métronome (ou coucou ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.